La suite de l'aventure....

 

  

ARTICLE PARU DANS LE REPUBLICAIN LORRAIN

le 27 Février 1972

 

27 Février 1972

Le Texte complet.

Le Golf Drouot tremplin des meilleurs groupes "pops et rythm and blues" français et étrangers,de vedettes qui ont fait leur chemin,quand on parle des Hallyday ou autres Mitchell,vient de consacrer cimq garçons très " in" qui passent en rafales deuis plud de 10 ans sur toute la région:"les Ouragans"

Fi des carrières fulgurantes,qui s"arrêtent plus brutalement encore qu'elles n'ont commencé, Jimmy (drums) Jean (bass et vocal) Lulu (lead guitare et vocal)Marcel (rythm-guitar et vocal) Albert (orgue) ont attendu patiemment leur heure,travaillant,répétant sans relâche,acquérant une base technique qui seule peut reculer les limites d'improvisation,de "punch"...Dans le "saint des saints"du "Golf Drouot" à Paris,ils se sont retrouvés en finale contre cinq autres orchestres de France et de l'étranger.

Il ne s'agissait pas de succomber au facile,à l'a peu près;le jury était composé de directeurs artistiques,d'imprésarios,de responsables des grandes maisons de disques.

Et " les OURAGANS " et leur "country music" ont gagné haut la main! Le jury leur décernait un 1er prix à l'unanimité,mais plus passionnant,c'est que cette très belle récompense leur ouvre les portes des studios d'enregistrement,et de nombreux galas dans la région parisienne.

 

Ils ont su intelligemment attendre leur heure, "les Ouragans" savaient que "Dame Chance" aimait être longtemps courtisée

Nouvelle formation

Un Grand  MERCI  à  JEAN VALLEE 

 pour avoir fourni ce document 

LE GOLF DROUOT

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site